Buy
Sell
Share Name Share Symbol Market Type
AbbVie Inc NYSE:ABBV NYSE Common Stock
  Price Change % Change Share Price High Price Low Price Open Price Shares Traded Last Trade
  1.19 1.51% 79.75 80.08 78.56 78.56 9,431,743 01:00:00

Les mégafusions de Big Pharma affichent un premier bilan de santé prometteur -Plus USA

11/02/2020 11:57am

Dow Jones News


AbbVie (NYSE:ABBV)
Historical Stock Chart

2 Months : From Feb 2020 to Apr 2020

Click Here for more AbbVie Charts.


Charley Grant,



The Wall Street Journal



NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--Deux mégafusions annoncées l'an dernier sont en passe de modifier le paysage de l'industrie pharmaceutique américaine. Tout porte à croire que ces deux opérations tiendront leurs promesses.



Bristol-Myers Squibb a annoncé en novembre le rachat de Celgene pour 74 milliards de dollars en actions et en numéraire, tandis qu'AbbVie a officialisé en juin dernier un accord portant sur l'acquisition d'Allergan pour 63 milliards de dollars en actions et numéraire, opération qui devrait être bouclée dans le courant du premier trimestre. Si l'action Bristol comme l'action AbbVie ont toutes deux décroché en Bourse après ces annonces, elles ont depuis regagné du terrain.



Les opérations de cette ampleur sont toujours risquées dans la mesure où elles obligent les acquéreurs à procéder à d'importantes émissions de dette ou de capital, sans certitude de résultat. Bristol et AbbVie avaient toutefois d'évidentes raisons de prendre un tel risque. L'anti-inflammatoire Humira a représenté à lui seul près de 60% du chiffre d'affaires généré par AbbVie en 2019, selon un communiqué publié vendredi par le groupe pharmaceutique.



Si les ventes continuent à progresser rapidement aux Etats-Unis, il n'en va pas de même à l'international. AbbVie a souligné qu'en raison de la concurrence de médicaments moins onéreux, les ventes de l'Humira hors des Etats-Unis avaient reculé de 31% sur un an.



Quant à Bristol, son anticancéreux Opdivo a généré des milliards de dollars de ventes depuis son entrée sur le marché en 2014, mais voit depuis quelque temps sa part de marché grignotée par la concurrence. En mettant la main sur des médicaments comme le Botox d'Allergan ou le Revlimid de Celgene, les deux groupes peuvent enfin diversifier leur portefeuille.



Des acquisitions teintées d'opportunisme



Dans le même temps, les deux acquisitions procèdent également d'un certain opportunisme dans la mesure où les deux cibles traversaient une période difficile. Celgene et Allergan étaient tous deux confrontés aux inquiétudes de leurs actionnaires face à l'expiration prochaine des brevets de leurs médicaments phares, dont le Revlimid. De surcroît, les deux laboratoires ont chacun subi plusieurs revers avec d'importants médicaments en développement, soit en raison d'un échec d'essais cliniques ou de reports prolongés d'autorisation de mise sur le marché. Ces éléments ont offert à Bristol et Abbvie d'avantageuses conditions de négociation: les deux cibles s'échangeaient, à l'annonce de leur acquisition, à des niveaux inférieurs d'environ 50% à leurs points hauts historiques.



Les dernières publications de résultats n'ont fait que justifier ce pari. Bristol a indiqué la semaine dernière que les ventes de l'Opdivo avaient reculé de 2% au quatrième trimestre sur un an, mais a déclaré s'attendre pour l'exercice en cours à une croissance d'environ 30% de son bénéfice courant par rapport à 2019. Le dynamisme des ventes du Revlimid sera l'un des principaux moteurs de cette croissance : les analystes comptent cette année sur environ 12 milliards de dollars, selon FactSet, ce qui représente plus d'un quart du chiffre d'affaires total attendu pour le groupe. Et avec une valorisation d'environ 11 fois les bénéfices attendus, le titre est plutôt bon marché.



AbbVie a annoncé la semaine dernière tabler pour 2020 sur une croissance de près de 8%, aussi bien pour son chiffre d'affaires que pour son bénéfice courant. Cette prévision s'entend hors effets d'acquisition, mais le groupe avait précisé en juin que l'opération devrait générer des rendements supérieurs aux coûts du capital. De fait, Allergan a publié lundi, au titre du quatrième trimestre, des résultats supérieurs aux attentes des analystes. Les ventes mondiales de Botox ont crû de près de 8% sur un an.



Big Pharma semble avoir trouvé un remède dont les bénéfices sont supérieurs aux risques.



-Charley Grant, The Wall Street Journal



(Version française Emilie Palvadeau) ed : ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 11, 2020 06:37 ET (11:37 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA

1 Year AbbVie Chart

1 Year AbbVie Chart

1 Month AbbVie Chart

1 Month AbbVie Chart
ADVFN Advertorial
Your Recent History
NYSE
ABBV
AbbVie
Register now to watch these stocks streaming on the ADVFN Monitor.

Monitor lets you view up to 110 of your favourite stocks at once and is completely free to use.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Terms & Conditions

P: V:gb D:20200410 13:14:41