Buy
Sell
Share Name Share Symbol Market Type Share ISIN Share Description
Compass Group Plc LSE:CPG London Ordinary Share GB00BD6K4575 ORD 11 1/20P
  Price Change % Change Share Price Bid Price Offer Price High Price Low Price Open Price Shares Traded Last Trade
  37.50 3.0% 1,286.00 1,285.50 1,286.50 1,294.50 1,249.00 1,253.50 2,210,884 13:43:11
Industry Sector Turnover (m) Profit (m) EPS - Basic PE Ratio Market Cap (m)
Support Services 24,878.0 1,469.0 70.0 18.4 22,940

Sodexo serait un plus fragilisé par un report des Jeux olympiques de Tokyo - DJ Plus

18/03/2020 3:32pm

Dow Jones News


Compass (LSE:CPG)
Historical Stock Chart


From Feb 2020 to May 2020

Click Here for more Compass Charts.


Julien Marion,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--La pandémie de coronavirus contraint les groupes de restauration collective à abandonner leur menu. Après le britannique Compass mardi, Sodexo a émis ce mercredi un avertissement sur résultats en raison des conséquences de la crise sanitaire.



Le groupe dirigé par Denis Machuel a suspendu ses objectifs pour l'ensemble de son exercice 2020-2021 clos en août prochain. Sodexo a également livré une première prévision des répercussions économiques de la pandémie de coronavirus, chiffrant un possible un impact de 2 milliards d'euros sur son chiffre d'affaires 2020-2021, soit environ 9% des revenus de son précédent exercice. Le groupe mettra cette prévision à jour lors de la publication de ses résultats semestriels, le 9 avril.



Les différentes mesures prises par les gouvernements à travers le monde pour freiner la pandémie de corornavirus vident les cantines du groupe. Les fermetures des établissements scolaires, des stades, des lieux culturels et le recours massif au télétravail par les entreprises constituent autant de décisions qui pénalise Sodexo.



Le segment Santé, soit un peu moins d'un quart des revenus, et les services "Avantages et Récompenses" - c'est-à-dire les chèques déjeuner ou les chèques cadeaux - devraient mieux résister à la crise actuelle. Mais "ces potentiels points de soutien ne seront pas en mesure de compenser les impacts importants dans les autres segments", prévient Oddo BHF.



Les investisseurs n'ont toutefois pas sanctionné les annonces du groupe. En début d'après-midi le titre Sodexo prenait 7% à 55,8 euros, après avoir toutefois perdu plus de 50% depuis le début de l'année. "L'entreprise n'a rien annoncé ce matin qui n'avait pu être anticipé par le marché", pointe un analyste basé à Londres. Plusieurs bureaux d'étude ont par ailleurs insisté sur la solidité du bilan de Sodexo. "Nous ne voyons aucun problème de financement ou de liquidité dans l'immédiat", souligne Citi.



Une visibilité "nulle"



Pour autant, envisager un rebond plus durable de l'action s'avérerait inopportun car nul ne peut prédire la durée et l'impact de la crise sanitaire actuelle. "La visibilité est nulle", résume un analyste parisien.



Une incertitude supplémentaire plane sur l'activité de Sodexo: le potentiel report des Jeux olympiques d'été à Tokyo, prévus du 24 juillet au 9 août. Sodexo commercialise dans le cadre de cet évènement sportif majeur des "offres d'hospitalités", c'est-à-dire des packages comprenant à la fois les vols internationaux, le transport au Japon, la restauration et l'hébergement sur place pour des particuliers, des entreprises ou encore des invités des fédérations sportives.



Les Jeux olympiques de Tokyo doivent rapporter à eux seuls 0,7 point de croissance organique, selon les estimations de l'entreprise, soit entre 140 et 150 millions d'euros de revenus. Un report "serait une mauvaise nouvelle supplémentaire" pour l'entreprise, estime un intermédiaire financier.



Si le marché a en partie intégré cette possibilité, il resterait à observer la réaction réelle des investisseurs si ce report devenait effectif. Mardi, le Comité olympique international s'est voulu rassurant. "A plus de quatre mois des Jeux, il n'est pas nécessaire de prendre des décisions drastiques à ce stade, et toute spéculation à l'heure actuelle serait contre-productive", a assuré l'instance mondiale dans un communiqué. Une ligne également tenue par le gouvernement japonais qui a jusqu'à présent toujours maintenu la date d'organisation des Jeux olympiques et affiché sa confiance. Mais, selon un sondage de Kyodo News cité par le Wall Street Journal lundi, près de 70% des Japonais s'attendent à ce que la pandémie de coronavirus reporte la tenue des JO.



Pour l'heure, comme l'ensemble des acteurs économiques, Sodexo navigue à vue. Malgré la récente chute du titre, "le manque de visibilité sur les prochains mois et les incertitudes que pourrait amener cette crise sur la macroéconomie mondiale et américaine nous poussent à conserver une vue prudente sur Sodexo à ce stade", tranchent les analystes d'Oddo BHF, qui ont confirmé leur opinion à "alléger" sur la valeur.



Dans ce contexte, les investisseurs prudents attendront des signes manifestes d'une sortie de la crise du coronavirus avant de revenir sur l'action du groupe.



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



March 18, 2020 11:12 ET (15:12 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA

1 Year Compass Chart

1 Year Compass Chart

1 Month Compass Chart

1 Month Compass Chart
ADVFN Advertorial
Your Recent History
LSE
CPG
Compass
Register now to watch these stocks streaming on the ADVFN Monitor.

Monitor lets you view up to 110 of your favourite stocks at once and is completely free to use.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Terms & Conditions

P: V:gb D:20200528 12:58:12